La voix/e de Lisa

La voix : le premier instrument de musique. Le plus primal, le plus accessible – et le plus sophistiqué, pourtant. Rien n’est plus émouvant qu’une voix, rien ne nous « parle » plus qu’une voix : normal…
Alors, laissez-moi vous parler d’une voix qui m’émeut au larme, ou qui tout au contraire me donne une énergie sans fin, une voix qui me fait aimer, rire, sourire, dresser le poing. La voix de Lisa Simone.
Evacuons tout de suite une chose : oui, sa maman s’appelait Nina, et c’était déjà une voix extraordinaire. Et pourtant, si la filiation, le grain, la capacité à gronder autant qu’à caresser de la voix de Lisa ressemble beaucoup à celle de sa mère, c’est aussi une autre voix, une identité distincte, d’une maturité exceptionnelle.
Peut-être justement parce Lisa Simone a, en quelques sortes, coupé les ponts durant plusieurs années avec l’univers de sa mère, s’engageant dans l’US Air Force, participant même à la première guerre du Golfe. Avant de revenir au chant, d’abord dans les clubs des bases aériennes, puis après avoir quitté l’armée, en intégrant des groupes comme Liquid Soul. Avant de se reconnecter avec cette mère qu’elle avait eu besoin de quitter, en enregistrant un album, « Simone on Simone », en 2008, mêlant la voix de Nina et la sienne.
Et c’est après cette « reconnexion » que Lisa a totalement déployé ses ailes, construit sa voie et sa voix. Avec deux albums, « All is well » enregistré en 2014, et « My world » en 2016, enregistré avec un fabuleux trio, Hervé Samb à la guitare, Reggie Washington à la basse, et Sonny Troupé aux drums. A écouter de suite, sans hésiter. Mais en vous préparant. Car ce que vous allez entendre, c’est une voix extraordinaire, riche, qui ne joue en aucun cas la carte de la performance vocale à deux balles, façon Adèle ou Céline Dion. Une voix tout en nuance, s’abandonnant à ses fêlures, jouant aux montagnes russes avec l’intensité. Une voix captivante, en un mot.
Vous découvrirez aussi une voie, celle d’un authentique « band ». Lisa et son trio n’ont aucun a priori, refusent toutes catégorisations. De la balade somptueuse au blues rocailleux, du jazz acrobatique au R’n’B’ acoustique, du bon vieux boogie au funk torride, Lisa, Hervé, Reggie et Sonny vous embarquent pour une virée fabuleuse au pays de la Musique, la vraie, la grande, celle qui n’a ni frontière ni oeillères, celle qui vous prend par la main pour vous emmener voir ailleurs si vous y êtes.
Cette très grande dame, cette chanteuse exceptionnelle sera à Carpentras, le vendredi 24 juin prochain, dans le cadre de la 11e Nuits du Blues. Décommandez tout ce que vous aviez prévu ce jour, et filez acheter des places : c’est tout simplement le concert de l’année.


 
En savoir plus sur la nuit du Blues qui aura lieu le Vendredi 24 juin 2016 à l’Espace Auzon à Carpentras