L’étonnante forêt de Saoû

Foret Saou foret lumiéreLa forêt, en tant que telle, c’est déjà un lieu puissant. Mais cette forêt-là est l’une des plus étonnantes que j’ai jamais visité, plus claire que les fabuleuses forêts de contes de fées de la Haute-Marne, mais plus imposante, plus élancée. Et au moins aussi magique de la belle forêt de Brocéliande.

Installé au cœur du synclinal de Saou, elle est donc bordée d’a pic vertigineux. Lorsqu’on se trouve au pied des coniféres centenaires, et donc eux aussi assez considérables en taille, disons que l’on ressent assez bien un rapport de force qui n’est pas forcément en notre faveur.

Pourtant, cet espace de nature quelque peu démesuré a été l’un des premiers a être aménagé pour l’homme, du fait de deux hommes de pouvoir. Le premier, Adolphe Crémieux, ministre de la justice, y fait bâtir en 1852 sa « villa Tibur », aux facades roses. Démolie en partie par un incendie, elle sera définitivement démontée en 1971, pendant une période de quasi abandon du site. Foret Saou auberge du dauphin-ModifierEn 1924, c’est un industriel du tabac et homme politique, Maurice Burrus, qui rachéte la forêt, et y fait bâtir l’auberge du dauphin, une réplique miniature du Trianon, rien que cela. Il en fait un restaurant huppé, qui aura même deux étoiles au Guide Michelin de 1934, et sera fort fréquenté jusqu’en 1945.

 

Vient ensuite une période d’abandon. La forêt change de propriétaire à de multiples reprises. A la fin des années 90, un projet d’y créer une chasse privée provoque une mobilisation de la population locale. En 2003, le département achète la forêt, et entreprend de sauver ce qui peut l’être, pour l’essentiel l’Auberge du Dauphin.

foret saou banc de pique niqueLe site est formidable, parce qu’il peut convenir aussi bien aux familles venus faire un pique nique à l’ombre, qu’aux randonneurs qui y trouveront plusieurs circuits balisés. Un peu partout, des tables et banc installés aux différentes époques d’exploitation du site, vous accueilleront pour une pause.

foret de saou entrée L1011500

On peut accéder à la forêt de Saoû par deux routes. La plus simple part bien entendu du village de Saoû, elle longe de beaux a pics qui solliciteront vos regards. L’autre solution, en partant de la vallée de la Drôme, c’est de remonter par la D70 direction Saoû en partant d’Aouste sur Sye. Une petite route passant par le Pas de Lauzens, un étroit défilé qui ne laisse passer que la route d’un côté, et la riviére de l’autre. De quoi se rappeler là encore que c’est l’homme qui vit dans la nature, et non l’inverse…

foret de saou pas de lauzun